Le leadership en Afrique figure en bonne place parmi les préoccupations des autorités américaines. Si bien que le Président Barack Obama a initié le programme Young African Leadership Initiative (YALI) ou initiative en faveur des jeunes leaders africains. Ce programme qui commence en 2014 vise à apporter un appui aux jeunes leaders africains et veut contribuer à la croissance et à la prospérité, tout en consolidant la gouvernance démocratique, la paix et la sécurité en Afrique.

De façon pratique il s’agira de :
• Investir dans une nouvelle génération de jeunes leaders africains qui façonnent l’avenir du continent ;
• Répondre à la forte demande des jeunes leaders africains pour accroître leurs compétences pratiques dans les domaines des services publics et la gestion des entreprises ;
• Approfondir les partenariats et les relations entre les Etats-Unis et l’Afrique ;
• Construire un réseau prestigieux de jeunes leaders africains qui sont à la pointe du changement et de l’innovation dans leurs secteurs respectifs.

Dans le cadre du lancement de ce programme, l’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire a organisé une rencontre d’information en collaboration avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire. Cette cérémonie conduite par Mme Angèle GNAHO, chargée des programmes d’échanges éducatifs et culturels à l’Ambassade des États-Unis. Selon cette dernière, le programme YALI invite chaque année plus de 500 jeunes leaders aux États-Unis dans les meilleures universités américaines pour développer leurs talents en leadership. « Le programme Yali est le programme du Président Barack Obama. Il permet aussi de créer des opportunités uniques pour ces boursiers afin d’utiliser ces nouvelles compétences pour propulser la croissance économique et la prospérité, renforcer les institutions démocratiques du continent », a-t-elle déclaré.
Elle a par ailleurs donné l’information selon laquelle ce programme comportera quatre volets essentiels. Il s’agira d’un séminaire de six semaines sur le leadership organisé pendant l’été dans une université américaine, un sommet présidentiel qui réunira tous les participants présents à Washington, des stages pratiques offerts à 100 des 500 boursiers qui participeront au séminaire de six semaines sur le leadership aux Etats-Unis. Il y aura également des activités de suivi sur le continent africain pour les boursiers à leur retour dans leur pays. Ces activités comporteront des opportunités de réseautage, des stages, des petites subventions octroyées et d’autres activités pour aider les jeunes leaders à poursuivre leur carrière et à maintenir des liens étroits avec les Etats-Unis. Pour finir, Mme Angèle Gnaho a promis que le partenaire chargé de la mise en place du programme à Washington postera le formulaire de demande en ligne à partir du mois de décembre 2013. Les jeunes leaders et jeunes exerçant dans le privé ont suivi cette rencontre avec beaucoup d’intérêts et se disent impatients de tenter leur chance à ce programme.

Ce programme est une initiative salutaire. Il faut en effet investir dans l’éclosion de nouveaux leaders, afin de permettre le changement véritable sous nos tropiques. Cependant c’est curieux que ce soit les Etats-Unis qui se préoccupent de l’émergence de nouveaux leaders en Afrique, tandis que nos organisations panafricaines, et nos dirigeants semblent ne point s’en soucier outre mesure. Vivement que ce programme suscite la prise de conscience des jeunes et des autorités sur l’urgence de la promotion de nouveaux leaders, afin de mettre l’Afrique a fort potentiel sur les rails du développement.

The following two tabs change content below.
tawakkal
De nationalité ivoirienne, je réponds au nom de Tawakkal DIAKITE. Je suis passionné de l'art du leadership. Plus d'infos dans la rubrique "A propos de moi" dans mon blog.

1 thought on “Quand les USA se préoccupent du leadership en Afrique

  1. « Mme Angèle Gnaho a promis que le partenaire chargé de la mise en place du programme YOUNG AFRICAN LEADERSHIP INITIATIVE à Washington postera le formulaire de demande en ligne à partir du mois de décembre 2013 ». Quelqu’un pourrais-t-il me dire comment avoir accès à ce formulaire. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *