Kone Seydou, dit Alpha Blondy, a publié la semaine dernière une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle il lance un appel au président ivoirien Alassanne Ouattara. Il interpelle le chef de l’Etat, son « Grand-frère », sur la résurgence d’effets de la crise post électorale en 2010-2011 aujourd’hui et sur la situation de l’ex-président (Laurent Gbagbo) et de son co-accusé (Charles Blé Goudé), dont le procès se poursuit à La Haye devant la Cour pénale internationale.

J’ai écouté cette vidéo d’Alpha Blondy, qui se présente lui même comme étant « la voix du silence des autres ». « La voix du silence des autres », quels autres ? Qui ? Je peux d’ores et déjà répondre que je ne fais pas partie de ces  « autres », parce que je ne fais pas dans le silence et surtout parce-que je ne me reconnais aucunement dans ces propos ! D’où ma présente réaction : Alpha Blondy, permets que moi aussi je m’adresse à toi, en t’appelant « Grand-frère ». J’aime ça !

Grand-frère je salue d’entrée ton courage, celui avec lequel tu t’exprimes régulièrement sur la vie de la nation. Cela enrichit le débat et cela permet aux uns et autres de parler et même de se parler.  Il est toujours positif qu’une parole libre puisse circuler et qu’il y ait de l’échange entre tous. Cependant j’aimerais aussitôt te demander de me dire qui sont les autres au nom desquels tu prétends parler ? Je suis impatient de le savoir. Parce que, dès que je t’ai écouté, j’ai compris que tu ne pouvais pas prétendre parler au nom du peuple ivoirien. La teneur de tes propos ne te donne pas ce droit et tu n’oseras sûrement pas usurper ce « titre » de représentant du peuple ivoirien. Tu es tant courageux comme je le disais tout à l’heure… alors tu me le diras – qui sont ces « autres » ?

Grand-frère je me permets de résumer tes propositions : amnistier tous les protagonistes de la crise, faire libérer Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et agir pour le retour des exilés. Grand-frère tu es très mal inspiré sur ce coup. En clair, tu nous proposes de casser le thermomètre pour faire baisser la fièvre. Tiens, c’est d’ailleurs toi qui m’a fait découvrir cette jolie expression. En quoi est-ce que l’amnistie permettrait la réconciliation et la paix ? Surtout que des amnisties, nous en avons déjà connu dans ce pays. Il ne suffit pas de reprendre des concepts pour se donner de la contenance ou faire les intéressants, il faut aller jusqu’au bout de la logique. Si tant est que ce soit vraiment une logique. Demander de faire libérer Gbagbo et Blé Goudé dont le procès est en cours à la CPI … quand on est raisonnable on ne demande pas l’impossible. « Il ne faut pas demander au bon Dieu sa barbe », tu t’en souviens n’est-ce pas ? Grand-frère, dis-moi par quelle magie ferait-on sortir aujourd’hui Gbagbo et Blé Goudé de la CPI ? Si tu as cette recette magique j’aimerais bien la connaitre. Et, après leur libération, je suppose qu’on devra les amnistier aussi, n’est-ce pas ? Avançons !

En ce qui concerne le retour des exilés, c’est la même chose. Aujourd’hui, tout le monde est libre de rentrer en Côte d’Ivoire. Pourvu que ceux qui ont des comptes à rendre à la justice acceptent dignement d’y faire face. Donc, en clair Grand-frère, j’estime que tu n’as rien dit de constructif, à moins que tu viennes me démontrer le contraire.

Pour moi il n’y a qu’une seule solution à tout ceci : une justice libre et impartiale. Voilà ma solution pour guérir la Côte d’Ivoire. Je le dis à tous les ivoiriens et je le dis au Président Ouattara : ce dont le pays a besoin, ce n’est pas d’une justice boiteuse aux ordres du Palais avec des libérations provisoires dictées par l’agenda politique. Il faut des procès justes, pour tous, et ce, dans des délais raisonnables.

Grand-frère si je t’ai offensé excuse-moi, mais je sais que la pensée unique ce n’est même pas ton genre. Donc à bientôt !

DIAKITE Tawakkal

Ingénieur Génie logiciel des réseaux – Leader d’opinions

Mondoblogueur

The following two tabs change content below.
tawakkal
De nationalité ivoirienne, je réponds au nom de Tawakkal DIAKITE. Je suis passionné de l'art du leadership. Plus d'infos dans la rubrique "A propos de moi" dans mon blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *