Il n’est pas bon de bavarder, c’est l’une des précieuses leçons que nos maîtres nous ont appris dès le primaire. Continuons à appliquer nos leçons SVP, c’est pour la Vie.
Que du verbiage inutile a nous servi ces derniers jours, pour dit-on sensibiliser les élèves et leurs parents. Mépriser la réalité qui crève les yeux, et venir faire du bruit pour essayer de façon éhontée de se donner bonne conscience, c’est faire plus de mal à cette société qui n’en a pas besoin. Si tant est que nous voulons résoudre les problèmes de notre école, commençons par traiter les profondes causes du malaise. Reconnaissons que nous avons raté l’éducation civique et morale pour plusieurs générations de nos jeunes. Et face à cette gangrène, posons-nous ensemble alors les vraies questions pour trouver les soins adéquats. Revoyons ce que nous apprenons à nos enfants, regardons de près les profils des formateurs, parlons des médias, du cadre familiale, etc… Sinon un communiqué à la veille des troubles annoncés, un discours rédigé à la va-vite, même les descentes de forces de l’ordre n’y feront rien.
Arrêtons le bavardage SVP, travaillons ! Autant il ne suffit pas de parler croissance pour changer les réalités socioéconomiques, autant les vœux pieux n’apporteront rien à l’école Ivoirienne.
Et passez donc de bons congés, rendez-vous l’an prochain.
14/12/2017
© Tawakkal. D.

The following two tabs change content below.
tawakkal
De nationalité ivoirienne, je réponds au nom de Tawakkal DIAKITE. Je suis passionné de l'art du leadership. Plus d'infos dans la rubrique "A propos de moi" dans mon blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *