On ne compte plus le nombre de fois, où des milliards de Francs du contribuable Ivoirien se volatilisent dans la plus grande indifférence et une totale impunité. C’est visiblement l’un des dénominateurs communs des plus pertinents de nos gouvernements successifs. Cette fois l’on parle de 2 milliards introuvables dans un centre d’impôts. Et c’est toujours la même mise en scène grotesque. Quand le scandale éclate, un jeu de chaises s’orchestre, des sanctions administratives sans lendemain brandies. Et comme encouragés par cette complicité manifeste, nos fiers et vaillants Voleurs n’hésitent pas à « frapper » encore et encore plus fort.
Pendant ce temps, le contribuable lui-même s’en moque pas mal. Jamais les Ivoiriens ne se sont fait entendre face à l’institutionnalisation du pillage de nos deniers publics. Comment est-ce possible ? Combien devraient-ils voler pour que nous nous réveillons ? Sommes-nous devenus tous complices « d’Ali Baba et ses 40 voleurs »? Faut croire que c’est Alpha Blondy qui a bien raison sur ce coup, chantons avec lui «Les voleurs de la République » :
« Ali Baba et les quarante voleurs sont de retour !
Les lèche-bottes ont déplié leurs pantalons
Et ils s’érigent en donneur de leçons
Le complot du silence persévère
La langue de bois exaspère
Ce triste constat me désespère
Pardonnez-moi si mes verres sont à l’envers
Parce que tout est arbitraire
Le règne de l’arbitraire
Tout est arbitraire
Et le peuple se fait traire
Par ces dangereux, dangereux bénis oui oui
Les voleurs de la république
Ces dangereux, dangereux bénis oui oui
Les moutons de panurge… » Album Elohim, 1999.
Il va falloir un jour arrêter d’être de ces dangereux bénis oui oui, ces moutons de panurge, sinon la race des voleurs de la République aura toujours hélas de beaux jours devant elle. Mais comment serais-ce enfin possible de sortir ce peuple de ce complot du silence ?
18/12/2017
© Tawakkal. D.

The following two tabs change content below.
tawakkal
De nationalité ivoirienne, je réponds au nom de Tawakkal DIAKITE. Je suis passionné de l'art du leadership. Plus d'infos dans la rubrique "A propos de moi" dans mon blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *