La Côte d’Ivoire est un pays corrompu, cela est un fait. De la classe dirigeante au bas peuple, la gangrène s’est installée à des degrés divers. Il paraît qu’une lutte sans merci s’organise pour l’éradiquer, nous attendons de voir les résultats de celle-ci. Mais ce qu’on n’avait pas vu venir, c’est que cette masse colossale de corrompus-corrupteurs devienne une matière première pour un type d’entrepreneurs peu recommandable : les arnaqueurs.

L’affaire remonte à quelques semaines. Une série de textos s’abat sur les téléphones portables. Dans ces messages, un certain oncle demande de lui envoyer à son bureau les dossiers parce qu’il aurait des places à octroyer à la Douane, aux Impôts, au Trésor, à l’ENA, etc. Bien entendu les personnes ayant reçu ces messages ne connaissaient pas cet oncle généreux. Ils appellent donc pour savoir comment profiter de cette occasion en or pour devenir fonctionnaire. La suite, toujours la même : l’oncle répond qu’il s’est trompé de numéro destinataire et qu’il voulait plutôt envoyer ce message à son neveu. Si le sujet se montre intéressé, l’oncle lui dira que c’est un service qu’il veut rendre gracieusement à son neveu, mais qu’il pourrait tout de même en faire bénéficier moyennant une certaine somme, ce sujet chanceux ayant reçu son message qui ne lui était pas destiné. Imaginez la suite si vous étiez ce cowboy.

Ce qui m’intrigue, c’est que la quasi-totalité des personnes ayant reçu ce message se sont empressées de rappeler l’expéditeur avant de comprendre l’arnaque. Comprenez combien la société ivoirienne est corrompue. Tous sont prêts à corrompre pour avoir un emploi. L’on se plaint à l’unisson des effets pervers de cette pratique, mais personne n’ose dire « Non merci » lorsqu’une situation de corruption se présente. Les valeurs morales et éthiques sont sacrifiées sur l’autel du salut personnel. Un adage du pays dit que lorsque le tonnerre gronde chacun attrape sa tête. Entendez que face aux difficultés de la vie chacun se préoccupe de sa situation personnelle. Dans de telles circonstances, comment pouvons-nous espérer que les citoyens dénoncent les voyous en costume auprès des juridictions compétentes. Enfin, il paraît que celles-ci ne sont plus aussi compétentes. Puisqu’elles seraient elles-mêmes gagnées par la corruption. Bref, disons Adieu à la promotion du mérite et célébrons l’injustice sociale.

Personnellement, j’aurais aimé que tous ces corrompus se fassent arnaquer. Est-il correct de se réjouir de l’arnaque de quelqu’un, même s’il est corrompu ? Mais là c’est un autre débat. En attendant d’aborder celui-ci, certains racontent comment ils ont été déçus de découvrir que cette « occasion en or » était une arnaque. Tandis que d’autres répondent comme ci-dessous :

capture écran

Tawakkal

The following two tabs change content below.
tawakkal
De nationalité ivoirienne, je réponds au nom de Tawakkal DIAKITE. Je suis passionné de l'art du leadership. Plus d'infos dans la rubrique "A propos de moi" dans mon blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *